Je souhaite être rappelé

Est-ce que tous les types de toitures sont adaptés aux panneaux solaires ?

Choisir la toiture pour panneau solaire permet un gain d’espace indéniable tout en maintenant le côté esthétique. Il faut toutefois qu’elle puisse accueillir les équipements. En effet, certaines toitures, en raison de leur forme ou des matériaux utilisés, ne sont pas adaptées pour une installation photovoltaïque. Avant de se lancer, il s’avère donc utile d’évaluer la faisabilité du projet.

Nous sommes joignables au 07.83.77.79.27
Contactez-nous par mail : contact@colibri.solar

Quel type de toiture n’est pas adapté à une installation photovoltaïque ?

Différents matériaux sont utilisés pour la toiture en France. Certains propriétaires optent pour du béton, de la tuile ou de l’ardoise, d’autres pour du bois ou du métal. Ce choix peut toutefois se révéler coûteux lorsque vient le moment d’installer des panneaux solaires photovoltaïques.

En effet, certains matériaux sont peu adaptés à une telle installation. Ils risquent d’abîmer la toiture ou de diminuer la rentabilité du bâtiment photovoltaïque et donc de l’investissement.

Les matériaux non adaptés

L’installation de panneaux solaires est particulièrement complexe sur une toiture en chaume, shingle, lauze, zinc ou des tuiles en goudron. Elle est également quasi-impossible sur les toitures végétalisées.

En effet, il est difficile de travailler ces matériaux. De plus, l’installation pourrait endommager la toiture. Dans le cas d’un toit en zinc, chaume ou lauze, elle entraine même des problèmes d’étanchéité.

Le revêtement et l’isolation

Un tel projet n’est pas envisageable sur une toiture disposant de revêtements multicouches pour l’isolation des combles. D’ailleurs, il faut au moins une surface de 10 m² pour avoir une toiture avec panneau solaire.

En revanche, l’inclinaison pose rarement problème. Les panneaux photovoltaïques peuvent s’installer sur un toit-terrasse ou un toit plat. On se sert alors de la structure de fixation pour obtenir la bonne inclinaison.

Les réglementations à respecter pour une installation photovoltaïque sur la toiture

Les normes à respecter pour l’installation d’une toiture photovoltaïque sont posées par la mairie. Cette dernière donne les informations utiles sur les aspects visuels de l’installation. Tel est le cas des couleurs à adopter pour les matériaux de la toiture et des panneaux.

Même si la toiture est adaptée, l’installation peut ne pas être accordée par la commune pour des raisons esthétiques.

Il faut également se renseigner auprès de la Direction départementale de l’Équipement. Cette dernière est en charge du plan local d’urbanisme. Elle pose également les codes régissant les esthétiques des bâtiments en France.

Par ailleurs, un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux peut être nécessaire pour les installations photovoltaïques. Ceci en fonction de la puissance des panneaux :

  • Pour une puissance inférieure à 3 kWc, il faut une déclaration préalable. Celle-ci n’est pas nécessaire pour les installations de moins de 1,80 m ;
  • Pour une puissance comprise entre 3 et 250 kWc, le propriétaire doit effectuer une déclaration préalable, ou demander un permis de construire. Cette démarche est obligatoire si le bâtiment est situé près d’un site classé ;
  • Pour une puissance supérieure à 250 kWc, un permis de construire, une enquête publique et une étude d’impact sont requis.

Enfin, pour pouvoir exploiter l’installation, le propriétaire doit :

  • Effectuer une déclaration de travaux si sa puissance dépasse 250 kWc ;
  • Demander une autorisation pour une installation d’une puissance supérieure à 4 500 kWc.

Quel type d’intégration pour une toiture photovoltaïque ?

Deux types d’intégration sont possibles pour une toiture avec panneau solaire. Le propriétaire peut opter pour une surimposition ou une intégration au bâti.

La surimposition

Cette méthode consiste à poser les panneaux solaires sur la couverture existante. Ils seront fixés sur des rails qui sont eux-mêmes maintenus par des crochets installés au niveau de la charpente.

Ce type d’installation assure une meilleure aération et un rendement satisfaisant. En été, il offre également un bon niveau de confort puisque la chaleur sera absorbée par les panneaux solaires.

Par ailleurs, la surimposition n’entraine ni la modification de la toiture ni un problème d’étanchéité.

L’intégration sur bâti

Cette technique, appelée également IAB, consiste à remplacer une partie de la toiture par des panneaux solaires. Elle est particulièrement intéressante pour le côté esthétique.

Elle convient notamment aux nouvelles constructions ou en cas de rénovation totale de la toiture de votre bâtiment. Cependant, de tels travaux nécessitent des compétences particulières. Une installation mal conçue pourrait réduire le rendement.

Les vérifications à faire avant d’installer une toiture photovoltaïque

Même si la toiture est adaptée à l’installation solaire, il faut se pencher sur certains éléments. L’intéressé devra porter une attention particulière aux points suivants :

  • L’ensoleillement : pour un meilleur rendement, les panneaux photovoltaïques doivent être exposés directement aux rayons solaires ;
  • L’orientation : dans l’idéal, elle doit être vers le sud. Toutefois, ceci n’est pas obligatoire, une orientation sud-est ou sud-ouest est également adaptée ;
  • L’inclinaison : afin de mieux capter les rayons du soleil, elle doit être de 30° à 35° par rapport à l’horizon ;
  • Le niveau d’ombrage : l’emplacement doit être suffisamment dégagé pour avoir un bon rendement. Il faut donc prêter attention aux zones d’ombrage créées par exemple par une cheminée ;
  • Les sites classés : l’accord de la commune est nécessaire pour toute modification apportée à un bâtiment situé à proximité d’un site classé. L’installation d’un panneau solaire en fait partie. La demande est à soumettre à l’Association des Bâtiments de France.

Ces éléments peuvent être étudiés avec un professionnel, tel que notre entreprise Colibri Solar, producteur et exploitant d’énergie solaire. Il est le mieux placé pour prodiguer des conseils pertinents pour l’installation. Le professionnel propose également une alternative si la toiture est incompatible. Effectivement, les panneaux solaires peuvent s’aménager en façade, dans le jardin, en terrasse ou sur des abris voitures.