Je souhaite être rappelé

Quand énergie photovoltaïque et rentabilité agricole sont liées

12 Nov 2021
Quand énergie photovoltaïque et rentabilité agricole sont liées

Le photovoltaïque agricole est une pratique qui intéresse les agriculteurs et les exploitants en énergies renouvelables. Les grandes avancées dans ce secteur ont permis de nombreuses possibilités, expliquant l’essor des équipements solaires en milieu agricole. Les champs accueillent des centrales photovoltaïques et les toitures de hangar s’équipent de panneaux. De plus, la rentabilité des installations justifie également l’intérêt que les exploitants agricoles et entreprises leur portent.

C’est quoi le « photovoltaïque agricole » ?

Le photovoltaïque agricole consiste à équiper les infrastructures en milieu rural en installations solaires. Les surfaces cultivables et exploitées dans ce secteur couvrent jusqu’à 50 % du territoire français. Cette réalité représente une aubaine pour les exploitants, qu’ils exercent dans l’agriculture ou dans l’énergie renouvelable.

En effet, les deux parties trouvent un intérêt commun en convertissant la toiture d’un hangar en panneaux photovoltaïques. Ensuite, l’accord soulève quelques questions d’ordre pratique, légal et financier.

Auto-consommation ou revente d’énergie ?

Le photovoltaïque agricole

Le photovoltaïque agricole conduit en premier lieu à une importante interrogation : revendre l’énergie produite ou l’utiliser en auto-consommation ? Une bonne compréhension des enjeux s’impose pour mieux décider de l’orientation de l’investissement. D’abord, la pose de panneaux solaires sur une toiture ou un terrain agricole implique une production d’énergie verte. La rentabilisation de cet investissement se traduit par le fonctionnement en autoconsommation ou la revente d’énergie.

Dans le cas d’une vente totale de la production, le propriétaire foncier perçoit des revenus pour l’ensemble de la puissance générée. Ces gains sont reçus chaque année. L’autoconsommation totale signifie que le producteur est également le consommateur de l’électricité qu’il génère.

Dans ce cas, aucun raccordement au réseau n’est nécessaire, puisque l’énergie produite est directement injectée aux équipements, matériels et appareils. La vente du surplus désigne un contrat selon lequel le producteur d’énergie consomme, et met en vente le reste de l’électricité. Pour l’ensemble de ces pratiques, quelques normes réglementations sont à respecter. Pour l’autoconsommation par exemple, l’article L.315-1 du Code de l’énergie dispose de législations et d’explications.

L’investissement dans le solaire est en pleine croissance

En termes d’investissement rentable, le solaire constitue une valeur sûre car les possibilités ne cessent de se multiplier. Entre les toitures de bâtiments et les hangars de stockage, les abris pour animaux, le choix est large. Le photovoltaïque agricole est en pleine croissance pour diverses raisons.

D’une part, convertir une infrastructure en productrice d’énergie garantit une diversification des revenus. D’autre part, cette décision permet une valorisation du patrimoine.

Par ailleurs, ce choix suppose un bilan énergétique des plus positifs en réduisant l’impact carbone et en préservant l’environnement. Enfin, si cette alternative est appréciée, c’est parce qu’elle présente un double avantage. En effet, la rentabilité est plus optimale avec la baisse des coûts d’installation et la hausse des performances des équipements.

Pourquoi le photovoltaïque s’accorde bien avec le domaine agricole ?

Pourquoi le photovoltaïque s’accorde bien avec le domaine agricole ?

Le photovoltaïque agricole se définit en certains points importants comme produire de l’énergie sur une parcelle déjà exploitée pour l’agriculture. Le terrain est ainsi doublement productif en combinant deux systèmes qui se complètent parfaitement. Également appelée agrivoltaïsme, cette technique décrit une synergie entre le solaire et l’agriculture.

La synergie entre production agricole et énergie solaire

L’agrivoltaïsme se présente avant tout comme une solution pérenne et rentable pour protéger les cultures des intempéries.

En ce sens, son objectif principal est de préserver les rendements agricoles à travers des installations spécifiques. Le concept de photovoltaïque agricole est de remplacer les parasols et les abris par des panneaux solaires. C’est ainsi que la synergie entre les deux secteurs se produit. L’installation protège des aléas climatiques tout en générant de l’énergie verte. L’activité principale du terrain est maintenue et le rendement de l’espace est doublé grâce à l’exploitation énergétique.

Un moyen de compenser l’empreinte carbone du milieu agricole

Mettre en place l’agrivoltaïsme équivaut à une décision écologique et responsable. Ce type de projet se caractérise par son impact direct sur l’empreinte carbone. En effet, l’installation photovoltaïque a le mérite d’être non polluante tout en produisant de l’énergie propre. Les équipements n’entraînent ni effluents atmosphériques ni déchets.

Par ailleurs, ils ne perturbent en rien l’écosystème déjà en place. Le grand atout de l’agrivoltaïsme est également l’installation à faible entretien et sans recruter du personnel. Ce procédé n’engage aucun transport ni besoin de combustible. Pour toutes ces raisons, investir dans le photovoltaïque agricole est un excellent moyen de compenser l’empreinte carbone.

Faire installer des panneaux solaires sur votre bâtiment photovoltaïque, est-ce une bonne idée ?

e installer des panneaux solaires sur votre bâtiment photovoltaïque, est-ce une bonne idée ?

Convertir une toiture de hangar agricole en espace de production d’énergie propre est une alternative très tentante. En quoi cette décision est-elle bénéfique et quels sont ses avantages réels ? Ce genre de projets s’est beaucoup développé ces dernières décennies. En milieu agricole, les possibilités se déclinent en toiture de bâtiment de stockage, champs solaires, agrivoltaïsme, etc.

Protégez vos cultures grâce à l’agrivoltaïsme

L’agrivoltaïsme agit comme une persienne. Les panneaux solaires apportent aux plantes les besoins en soleil et en ombre. Les structures sont souvent amovibles afin de s’adapter aux caractéristiques des cultures à protéger. Le concept s’est d’abord appliqué dans l’exploitation viticole, mais continue de répondre aux exigences d’autres plantations. Le principe est plutôt simple. Il s’agit d’installer des panneaux photovoltaïques au-dessus d’une parcelle.

Toutefois, cela ne doit pas empêcher le passage d’un convoi agricole sur le terrain comme un tracteur.

Exploitez des champs inutilisables en produisant de l’énergie solaire

Le photovoltaïque agricole ne permet et ne sert pas à artificialiser les terres arables et les terrains destinés à l’agriculture. En revanche, il s’annonce intéressant pour valoriser les champs inexploités. En installant des panneaux solaires sur des sols non cultivés, ceux-ci continuent toutefois d’être rentabilisés. En ce sens, ces parcelles redeviennent utiles, et sont productrices d’électricité.

Stockez votre bétail et vos récoltes dans un hangar photovoltaïque

Les hangars photovoltaïques sont des bâtiments à double usage. D’abord, ils servent dans l’activité agricole : stockage de récolte, abris pour bétail, etc. Ensuite, ils produisent de l’électricité verte sur leur toiture. Souvent, ce projet s’implante directement sur un bâti existant. Néanmoins, l’exploitation peut amener à construire une structure neuve. Dans ce cas, une justification du besoin de construction s’impose.

Produisez et redistribuez l’énergie produite dans les foyers voisins

Dans certains cas, la production d’énergie photovoltaïque en milieu rural ou agricole est une occasion d’entreprendre un engagement solidaire. Effectivement, il est possible de redistribuer l’électricité produite dans les zones du réseau raccordé. Ce système apparaît comme une belle initiative en alimentant les voisins en courant électrique. De plus, il s’agit d’une production saine et écologique.

Partager sur :