Je souhaite être rappelé

Prévenir le changement climatique dès maintenant à son échelle, c’est possible !

30 Déc 2020
Prévenir le changement climatique dès maintenant à son échelle, c’est possible?!

Les dérèglements climatiques et l’impact humain sur l’environnement ont poussé les États à se concerter. Leurs réunions leur ont permis de définir des objectifs à atteindre pour lutter contre ces phénomènes à une échelle globale. Ils se sont traduits par des mesures applicables au niveau national, régional et local. En comparaison, des actions à l’échelle d’une industrie, d’une entreprise ou d’un individu peuvent sembler insignifiantes. Et pourtant, elles contribuent à la décarbonisation.

L’importance de l’individu dans cette lutte

Le rôle de chaque entité est lié à une échelle temporelle. Les accords internationaux posent des objectifs globaux de lutte à long terme. En comparaison, les gouvernements créent un cadre plus restreint, avec des objectifs à atteindre sur un délai moyen. Les organisations locales et régionales se focalisent quant à elles sur des actions sur le moyen et court terme. Quant à l’individu, ses actions ont une incidence et une portée qui sont immédiates.

L’individu est une unité du tissu social composant la société. Il peut penser qu’une action pour lutter contre le changement climatique à son échelle est insignifiante. En effet, comparé à l’impact des industries, celui des hommes peut paraître infime. Et pourtant, la modification de nos habitudes contribue à lutter contre le dérèglement climatique.

L’importance de l’individu dans cette lutte

Il est certain que les «?petites actions?» ne suffiront pas à stopper les émissions massives de carbone. Elles encouragent toutefois une réflexion plus profonde sur les impacts du mode de vie carboné et la manière de consommer.

Combattre l’inconscience écologique est un élément indispensable pour que les individus assument leur part de responsabilité. Ce n’est qu’ensuite qu’ils peuvent modifier leur mode de vie et leurs habitudes de manière durable.

Ce qui est possible à l’échelle individuelle

Réaliser l’impact de nos actions sur ce qui nous entoure est la clé pour une prise de conscience massive. Et un petit acte qui sauve peut avoir un impact conséquent s’il est répété par un nombre important de personnes.

Consommer mieux et moins

Consommer des produits locaux, régionaux et nationaux permet de réduire les transports de marchandises. Ces derniers sont une source importante de gaz à effet de serre.

Réduire sa consommation de viande

Sa production est très gourmande en énergie et en ressources. Le méthane généré par le bétail contribue aussi au réchauffement climatique.

Lutter contre le gaspillage au quotidien

Lutter contre le gaspillage au quotidien

À l’heure de la transition énergétique, le gaspillage alimentaire est à éviter autant que possible. La consommation d’énergie doit être optimisée au quotidien, aussi bien à la maison que sur le lieu de travail.

Modifier ses habitudes de transport

Pour lutter contre l’émission de gaz à effet de serre, il convient de privilégier les moyens de transport qui en rejettent le moins. Il s’agit des transports en commun, du covoiturage et du vélo. Et bien entendu, la marche est encouragée.

Lutter contre la dépendance aux énergies fossiles. Les énergies renouvelables comme les fermes solaires au sol sont beaucoup moins polluantes et surtout, elles sont inépuisables. Le solaire, l’hydraulique et l’éolienne sont plus respectueux de l’environnement que les hydrocarbures, le charbon ou le nucléaire.

Partager sur :