Je souhaite être rappelé

Valoriser ses terrains pollués avec une exploitation solaire et photovoltaïque

27 Sep 2020
Valoriser ses terrains pollués avec une exploitation solaire et photovoltaïque

L’inventaire des sols et sites pollués en France a commencé en 1990. À ce jour, plus de 6 800 terrains sont répertoriés. Suivant le principe du « pollueur-payeur », il est du devoir de l’exploitant ou du propriétaire d’assurer la dépollution du terrain. Le traitement de terre polluée revient plus ou moins cher et difficile à mener en fonction du type de polluant identifié. C’est ainsi que plusieurs propriétaires choisissent l’exploitation solaire pour rentabiliser leur foncier.

Généralités sur la location de terrain pour champs photovoltaïques

Il est d’actualité de louer des terrains inoccupés pour la production d’énergie solaire. Non seulement c’est un moyen rentable mais également éco-responsable, par exemple pour valoriser des champs. Dans le sud-est de la France, des espaces entiers sont désormais dédiés à cette activité ; friche industrielle, carrières ou dépotoirs deviennent lucratifs grâce au concept de champs photovoltaïques.

La location de terrain dans le domaine agricole est avantageuse. Elle permet de valoriser les terrains et surfaces inoccupés. L’investissement, une fois amorti, dégage un revenu considérable. L’autoconsommation permet de subvenir à ses propres besoins d’électricité. Le propriétaire en ressort gagnant sous tous les aspects.

Le champ photovoltaïque lorsque le terrain est pollué : pourquoi ?

De vente à la location, plusieurs facteurs sont déterminants lorsque le terrain se révèle pollué.

Les difficultés de la vente

Les difficultés de la vente

Pour déterminer si le sol est pollué, un laboratoire doit effectuer des analyses. Outre les mesures habituelles comme le pH et les éléments nutritifs, l’analyse considère les traces de composants métalliques, les hydrocarbures, l’arsenic et le sélénium. Ces éléments rendent le sol impropre à toute activité relative à l’agriculture. Lorsque cela est le cas, les propriétaires ne savent pas ce qu’il faut faire avec leur terre.

La première solution qui s’offre à eux est la vente. Une demande d’attestation du sol doit être obtenue auprès de l’autorité compétente pour garantir à l’acheteur la qualité du terrain. Les frais requis par cette attestation sont importants : en moyenne 5 000 euros. Ils sont à la charge du vendeur, en plus des éventuels travaux d’assainissement. Evidemment, un terrain pollué trouve très difficilement preneur. Il s'avère donc difficile et cher de vendre un terrain pollué.

L’exploitation solaire : la meilleure solution pour les terrains pollués

Pour les propriétaires de sol pollué, la mise en place d'une exploitation solaire est une réelle opportunité. Les terrains ne possèdent généralement pas de potentiels environnementaux ou sociaux. Ils sont également inintéressants ou impropres à la création d’activités sociales ou récréatives.

L’investissement initial pour la mise en place du champ photovoltaïque consiste essentiellement en l’achat des matériaux nécessaires. Les terrassements et travaux lourds ne sont pas indispensables. En tant que producteurs indépendants d’électricité, nous nous chargeons de prendre en charge l’ensemble des travaux pour installer la centrale solaire.

Centrale photovoltaïque au sol : comment ça marche ?

Centrale photovoltaïque au sol : comment ça marche ?

Pour une meilleure compréhension, voyons les étapes à suivre pour mener à bien un projet de centrale photovoltaïque au sol.

Choisir le bon opérateur

Pour développer et mettre en œuvre un tel projet, les opérateurs proposent d'accompagner le client, depuis l’étude initiale jusqu’à l’opérationnalisation du site. Il convient au préalable de se renseigner sur la topographie du terrain : il doit être dégagé et accessible. La surface doit couvrir plusieurs hectares au minimum pour être rentable. La distance entre le site et le raccordement au poste source importe également pour la redistribution de l’électricité.

Consulter le plan d’urbanisme

Tous les travaux sont soumis à l'autorisation de l'administration afférente. Le projet doit être compatible avec le plan d'urbanisme de la région. Toutefois, étant donné l’intérêt écologique du projet, les demandes ont une bonne probabilité d’être acceptées. En général, les projets solaires n’ont pas de conséquences dommageables immédiates sur l'environnement. Il est rare que la mise en place d’un centre photovoltaïque entre en conflit avec un autre projet.

Aperçu de la filière

Nombreuses sont les entreprises qui ont fait de la location de terrain pollué leur gagne-pain surtout parce que la valeur foncière est faible. Sont également exploités les terrains abandonnés, les centres de traitement de déchets, les anciennes carrières et les friches industrielles.

Les sociétés proposent la plupart du temps par la même occasion la dépollution des sols grâce à la déduction d’un financement. Toutefois, cette option requiert un investissement d’envergure et un processus assez long qui comporte des risques. Financièrement, dépolluer le terrain revient trois fois plus cher qu’une installation de panneaux photovoltaïques sur site pollué.

Partager sur :