Je souhaite être rappelé

Produire de l’énergie solaire sur des étendues d’eau, comment faire??

02 Jan 2021
installation solaire flottant

Après avoir investi le sol et les toitures, les entreprises solaires sont en perpétuelle recherche de nouvelles surfaces exploitables. Ainsi, les étendues d’eau sont devenues un espace d’intérêt depuis quelques années. Ce concept a déjà fait ses preuves dans certaines parties du monde. La Banque mondiale estime d’ailleurs qu’un réseau avec ces installations particulières pourrait produire jusqu’à 400 gigawatts.

Le concept du solaire flottant

Grâce à leur ensoleillement maximal et à leurs larges étendues, les points d’eau intéressent les entreprises du solaire. Pour le modèle flottant, l’installation solaire, habituellement au sol ou sur une toiture, est faite sur une étendue d’eau.

À l’heure actuelle, ces installations ne sont réalisées que sur des points d’eau artificiels. En plus de valoriser ces sites, elles réduisent le phénomène d’évaporation. La présence des panneaux occulte les rayons solaires et prévient une trop grande montée en température de l’eau.

concept du solaire flottant

Ce type d’installation présente de nombreux avantages. Cela évite les conflits d’usage, en n’occupant pas les terrains exploitables par l’agriculture ou l’industrie. Les coûts sont aussi plus faibles que pour une installation traditionnelle.

Ce type de pose accélère le refroidissement des panneaux photovoltaïques. Le rendement d’une installation flottante est alors supérieur, et la production est accélérée par l’effet de réverbération de l’eau.

Les centrales solaires flottantes dans le monde

C’est le Japon qui a commencé à s’intéresser à cette technologie. Cette dernière lui offre une solution face à la rareté des terrains compatibles et disponibles. La grande majorité du parc solaire flottant se trouve d’ailleurs dans ce pays.

La Corée du Sud prévoit la construction de la plus grande installation solaire flottante au monde. En 2019, la production mondiale de cette technologie avoisinait les 1,1 GW. La future installation sud-coréenne vise, quant à elle, une production de 2,1GW.

solaire flottant

La Chine est aujourd’hui le leader du mouvement et cherche à développer le solaire flottant sur ses nombreux barrages électriques. Ses installations flottantes ont permis de revaloriser d’anciens sites abandonnés, comme des mines de charbon.

Les installations en Europe sont plus modestes. Les premières voient le jour aux Pays-Bas, le long du réseau de digues. Le pays développe également un projet d’archipel solaire flottant composé de 73?000 panneaux orientables.

La Belgique mène actuellement des études sur la faisabilité de centrales solaires en haute mer.

En France, la première ferme solaire flottante est installée à Piolenc, dans le Vaucluse. Ses 47?000 panneaux devraient générer assez d’énergie pour la consommation de plus de 4?500 foyers. Cette commune rayonne aujourd’hui par son statut de ville à énergie positive grâce à l’adoption de ce projet. Le solaire flottant y est souvent installé sur des points d’eau artificiels sur d’anciennes carrières. Il permet de donner une seconde vie à des terrains et des sites autrement inutilisables. D’autres projets sont en cours de développement. On distingue notamment celui prévu sur le lac de la Madone à Mornant ou à Lazer dans le département des Hautes-Alpes.

Partager sur :